Aller au contenu. | Aller à la navigation

Bien-être animal
Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma commune Services communaux Bien-être animal Cinq conseils pour aider les hérissons pendant l’hiver

Cinq conseils pour aider les hérissons pendant l’hiver

Les hérissons hibernent pendant la période où ils trouvent peu de nourriture — approximativement d’octobre/novembre à mars/avril. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez rien faire pour eux en automne et en hiver. Votre aide peut même faire la différence ! Avec ces cinq astuces, votre jardin deviendra un lieu d’hivernage cinq étoiles.

Astuce 1 : Aider le hérisson à devenir plus robuste

Bien que l’hibernation soit la forme ultime d’économie d’énergie, les hérissons perdent jusqu’à 40% de leur poids corporel au cours de cette période. Il est donc important qu’ils passent l’hiver en bonne santé. Vous avez repéré ces jours-ci un hérisson éveillé dans votre jardin ? Offrez-lui de bonnes choses à manger. Dans la nature, il mange des insectes, des escargots et des vers, mais ne refusera certainement pas une bouchée de nourriture pour chien ou chat. Les arachides concassées et non salées sont également un régal riche en énergie pour les hérissons.
Remarque : ne donnez jamais de lait au hérisson. Cela provoquerait une diarrhée qui engendrerait une déshydratation susceptible de le tuer ! Prévoyez plutôt un bol d’eau peu profond pendant les périodes sèches.

Astuce 2 : Laissez votre jardin tranquille

Maintenant que la saison des jardins est terminée, il peut être tentant de se lancer dans un grand nettoyage hivernal. Il est pourtant préférable de le reporter au printemps. Les hérissons préfèrent hiberner parmi les feuilles tombées sous une haie, une branche ou un arbre mort, des restes d’élagage, un tas de bois ou même le tas de compost. Parfois, ils trouvent même une place dans un cabanon de jardin en désordre. S’ils sont dérangés par un jardinier zélé, ils sont obligés de chercher un autre endroit et d’utiliser une énergie précieuse.
Vous avez dérangé un hérisson par accident ? Essayez de restaurer son repaire le mieux possible et laissez le hérisson tranquille pour le reste de l’hiver. Si ce n’est vraiment pas possible, aménagez-lui un endroit similaire, pas trop éloigné de l’emplacement d’origine. À propos, ne pensez pas que le hérisson est mort, car pendant la période d’hibernation, les animaux se refroidissent et se raidissent, ce qui peut prêter à confusion.


Astuce 3 : Installez une maison à hérisson

Votre jardin est un exemple d’ordre et de propreté ? Même si c’est le cas, il vous est possible d’accueillir un hérisson en lui offrant un abri approprié. Vous pouvez en trouver prêts à l’emploi dans les magasins de jardinage ou dans des organisations d’aide à la nature, mais il est encore plus amusant d’en construire un soi-même. Utilisez du bois non peint et non traité et fabriquez une « boîte » d’au moins 30 cm de largeur, 40 cm de profondeur et 30 cm de hauteur. Prévoir une ouverture de 15 x 15cm du côté court, de préférence avec un petit couloir. Pensez également à prévoir une ouverture de ventilation qui apportera l’air frais dans l’abri (attention, il ne peut pas pleuvoir à l’intérieur !)
Choisissez un endroit qui n’est pas accessible aux chiens et aux chats curieux. Placez la maison du hérisson avec ouverture vers le nord ou nord-est pour éviter les courants d’air. Placez-y de la sciure de bois, du foin ou de la paille. Couvrez la maison d’une épaisse couche de sable et de feuilles pour lui donner un air naturel. Il est toujours possible de nettoyer l’abri après l’hiver pour le réutiliser l’année suivante. Évitez les produits de nettoyage, ils font fuir les hérissons. De l’eau tiède et une bonne brosse dure suffisent amplement. Pour éviter de perturber l’animal, n’ouvrez pas le toit pendant l’hiver.

Astuce 4 : Ne paniquez pas si vous rencontrez un hérisson

Le hérisson hiberne mais se réveille parfois. Peut-être que sa cachette actuelle n’est pas assez chaude et qu’il préfère se trouver un meilleur endroit (votre hôtel pour hérissons par exemple !). La température extérieure peut également se réchauffer un peu ce qui l’encourage à chercher plus de nourriture. C’est donc le bon moment pour fournir à l’animal des aliments lui permettant de se renforcer. Lorsqu’un hiver doux se présente, il arrive qu’un hérisson n’hiberne pas du tout. Mais même en ces circonstances, il peut avoir besoin d’un petit extra alimentaire.
S’il n’hiberne pas et montre des signes de mauvaise santé (blessures, comportement anormal, diarrhée, respiration difficile, yeux purulents ou présence excessive de parasites), contactez un centre d’accueil. Ils pourront offrir au hérisson affaibli toute l’aide nécessaire pour lui permettre de retourner dans la nature plus tard.


Astuce 5 : Connecter les jardins

Peut-être votre jardin n’est-il pas adapté aux hérissons ? Ou peut-être qu’ils n’y trouvent pas assez de nourriture ou que les meilleurs abris sont déjà occupés ? Ou peut-être votre jardin est-il un réel paradis pour hérissons, mais que ces petits animaux ne peuvent s’y réfugier à cause d’une clôture gênante ? Il est donc nécessaire de toujours laisser quelques passages dans votre clôture. Ces accès pour hérissons ne doivent pas mesurer plus de 15×15cm. Une taille suffisante qui fait toute la différence pour le mammifère. Encouragez également vos voisins à construire des routes à hérissons : à partir de dix jardins reliés, vous vivez véritablement dans une « rue du hérisson ». La population de hérissons vous en sera éternellement reconnaissante car ce développement va tout à coup leur permettre d’agrandir leur habitat ! De plus, ils peuvent facilement atteindre les meilleurs endroits pour manger et dormir, sans devoir affronter une dangereuse circulation.

 

Source : notrenature.be

 

Actions sur le document

 

« Octobre 2020 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
La commune en vidéo

Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.